Pourquoi, Maurice.

Forum ouvert aux auteurs de la vallée ou ayant un rapport avec la vallée.

Modérateurs: BBmod, JPL

Règles du forum
Forum ouvert aux auteurs de la vallée ou ayant un rapport avec la vallée.
Les règles plus précises de ce forum sont à définir ...

Pourquoi, Maurice.

Message non lupar Marie Claude Thomas » Jeu Jan 05, 2012 4:56 pm

Le-trio.jpg
Le trio : Maurice, Alain, Roger.
Le-trio.jpg (7.97 Kio) Consulté 319 fois

Pourquoi, Maurice.

Pourquoi je n'entends plus qu'une seule guitare
Le bonheur devient-il une chose si rare ?
Pourquoi a-t-il fallu que je perde ta piste
Un trio à deux, crois-tu que ça existe ?


Avons-nous profité de cette grande chance
Brassens, Brel et cet « amour à distance »
Que tu chantais si bien, tout en aimant si près.
Venir à Saint-Martin, ne pas t'y rencontrer
Et que le jour commence et que le jour finisse
Sans que de tout le jour l'on puisse voir Maurice
A la médiathèque, complices nous étions
Tu pratiquais si bien citations, allusions.

Pourquoi je n'entends plus qu'une seule guitare
Le bonheur devient-il une chose si rare ?
Pourquoi a-t-il fallu que je perde ta piste
Un trio à deux, crois-tu que ça existe ?


Aller à Mollières et ne plus voir ton sourire
Avoir une idée sans pouvoir te la dire
Entrer dans l’Atelier sans jamais t’y trouver
Laisser tomber ainsi plus de mille projets.
D’une aquarelle à moi, tu devais terminer
L’encadrement promis. Dois-je y renoncer ?
Roger attend toujours ce conte musical
Ne dis pas que cela te devient bien égal

Pourquoi je n'entends plus qu'une seule guitare
Le bonheur devient-il une chose si rare ?
Pourquoi a-t-il fallu que je perde ta piste
Un trio à deux, crois-tu que ça existe ?


Tu avais une mansarde sous le firmament
Ecoutant, écoutés, nous étions tes gourmands
De bons plats cuisinés, d’exquise poésie,
De ton humour moqueur empreint de fantaisie.
Ami de la beauté, maître en modestie,
D’entre tous les hommes, vraiment le plus gentil
Va savoir à présent où donc tu es parti
Faut-il croire que tout soit désormais fini ?

Ah ! Je te vois d’ici, souriant, indulgent,
A ces mauvaises rimes, tout de go déclarant :
C’est encore sur mon dos qu’ils se font un succès
Mais tu n’en penses rien, je te connais assez


Paroles de Alain Grinda
Musique Roger Roux


Note : La chanson a été enregistrée et nous espérons vous la faire entendre prochainement.
mct
Avatar de l’utilisateur
Marie Claude Thomas
Actif
Actif
 
Messages: 12
Inscrit le: Sam Fév 16, 2008 6:02 pm
Localisation: Résidences Victoria

Retour vers Romans, contes, poèmes, ...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron