Page 1 sur 1

Maurice Ricci nous a quittés

Message non luPublié: Jeu Déc 01, 2011 11:39 am
par Jean-Paul Louyot
:( Nous sommes tristes.
Maurice Ricci était notre animateur habituel lors de toutes les grandes manifestations artistiques de Saint Martin Vésubie.

Nous nous réunissions chez Louis-Paul avec ses amis Roger Roux et Alain Grinda.

Il nous manque.

Re: Maurice Ricci nous a quittés

Message non luPublié: Ven Déc 02, 2011 1:13 pm
par Marie Claude Thomas
Fin novembre 2011,
Maurice_Ricci.jpg
Maurice_Ricci.jpg (7.93 Kio) Consulté 656 fois

Momo,

Tu nous laisses tous un peu orphelins d’un frère, d’un copain, d’un ami. Les chansons de Brassens trottent dans notre tête, ou se baladent toutes seules, sans trop savoir où se poser.
Les rues de Saint Martin sont désertes, on se croise plutôt désemparés.
A tous les coins de rues, de places, ta silhouette, un pain, un livre ou une chanson à la main …
On te devine, mais on ne te voit plus, ni chez Bernadette, ni à la médiathèque, ni aux Cousins, ni devant l’école.
Comment aller à la médiathèque si tu ne dis pas, me voyant arriver un peu justement « On peut commencer, elle est là ! ».
Comment voir ces enfants à l’école qui répétaient les dialogues d’une de tes pièces ?
Comment regarder tous les matins le trou du Diable, sur la montagne en face, sans penser à tes diablotins finalement gentils et humains comme toi ?
Comment aller dans l’atelier de Louis Paul et ne pas te voir ?, assis tranquillement en face de ton ami, ou dans une de ces soirées de chansons et de contes, toi toujours la guitare à la main.

Toujours réservé, toujours proche cependant avec souvent une lueur malicieuse dans les yeux ou au coin des lèvres.
Chantant la montagne, le temps qui passe, les jolis coquelicots, et Margot, et Mélusine aux yeux d’or et l’amour des femmes, et la douceur de l’amitié, et comment tout va, tout vient …

C’est encore le choc, encore beaucoup de peine et de tristesse.
Nous pleurons aujourd’hui. Saint Martin pleure. C’est le vide par ta disparition ; elle nous renvoie peut-être à notre propre égoïsme, notre propre vide.
Peut-être veux-tu nous dire tout cela, la chaleur de l’amitié, des copains, d’un regard ou d’un sourire de complicité, même l’espace d’un instant.
Peut-être chacun de nous va mieux se regarder, regarder les autres.
Peut-être est ce là le message laissé …


« Le temps ne fait rien à l’affaire » chantais-tu. Pour nous le temps te gardera toujours présent avec nous, Momo.